Titre1

Non, vraiment, merci, merci !

Homélie


Le Samedi 19 Juillet de l’an de grâce 2014 fut créé en la bonne bourgade de Mutigny (département de la Marne – pour quelques temps encore du moins) à des fins de distraction et d’éducation des masses populaires le spectacle Les Noces de craie. Voulu et financé par la commune de Mutigny et l’association du Sentier du Vigneron – aux artisans de laquelle hommage est ici rendu, Claudine en tête. Mis en scène et partiellement interprété par Élodie Cotin, Christian Termis et Isabelle Morin, dont les renommées théâtrales se sont depuis longtemps affranchies des cercles étriqués et grotesquement mesquins de la coterie culturelle parisienne, et ce en dépit des ponts d’or qui furent offerts aux intéressés notamment par les théâtres de Chaillot, du Rond-Point et, last but not least, du Guignol des Buttes-Chaumont. Écrit comme parfois l’on trousse — avec peine — par Sébastien Weber, qu’il n’est plus besoin de présenter outre mesure, sinon à ceux qui ne le connaissent pas — et à ceux-là disons seulement que si l’auteur eût été charpentier à Jérusalem en 33, Jésus fût mort de vieillesse. Éclairé et techniquement dirigé par le représentant le plus acharné du « peu, c’est mieux que rien », nous avons nommé Mazda Mofid, que son nom soit sanctifié, que sa volonté soit faite sur terre comme au ciel, ainsi soit-il — merci, mes frères. Organisé, planifié, costumé et chanté par la somptueuse Lou Mary que les terres picardes ne surent retenir et qui céda sans trop de résistance à l’appel sourd et pétillant de la Champagne — « Plop ! Glou glou… » Orchestré et gratouillé par le fleuron de la scène électro-jambon-rap-couscous-pop champ-ardennaise, le très django-reinhardtien Rémy Costa — aucun lien de parenté avec les naufrageurs patentés qui sévissent en Méditerranée.

Et surtout…

Et surtout interprété majoritairement et magistralement par un consortium d’allumés de tous poils âgés de cinq à quatre-vingt-sept ans, vivant la plupart du temps dans les replis vallonnés de la montagne de Reims et qui sous couvert d’un anonymat relatif trouvent dans ces menus plaisirs théâtraux l’occasion de déconner à plein tube, sans pudeur ni retenue, toute honte bue, de vrais dingues, d’authentiques fêlés — ils siègeront tous à la droite de Dieu le moment venu en attendant la résurrection et, donc, l’occasion de recommencer tout ce cirque. « — Waouh, c’est vrai, on recommence ? — Ben, ouais… — Alléluia ! »

Merci donc une fois de plus, et plutôt mille fois qu’une, à Saïd, Fanny, Laurence, Marielle, Phillipe et Phillipe, Anne, Romane, Marie, Patrice, Valérie, Thierry, Lætitia, Léo, Galène, Luna, Ana, Pascale, Chantal, Raymond, Denise, Jeanine, Édith, Manon, Denis, Christian, Jean-Claude, Bernard, Lily, Sylviane, Manon, Caroline, Christine, Stéphanie, Romain, Isabelle, Mathieu.

Et merci, merci, merci à Cécile,
aussi intelligente et talentueuse qu’elle est modeste
.

Arty, le 21 Juillet 2014,
Amen.

Le Diable à 4 Pattes

Mutigny, le sentier des vignerons — « Les Noces de Craie »
Village de Mutigny (51)
 
Mentions légales
©2012-2018 — DA4P — Sébastien Weber
Administration | OC-Da4p | Webmail