Titre1

Merci !

Le 15 juin 2014

  • Présentation

  • Dossier

  • Comptes-rendus

  • Photos

  • Vidéos

  • Presse

  • Texte

  • Communication

  • Diffusion

  • Journal

  • F. Tech.

  • Répétitions

  • Avis

  • Artistes

  • Bureau

  • Administratif

  • Contacts

  • Actualités

  • Spectacles

 

Merci !


Merci à Marie, Isabelle et Mauricette, Rosine, Cécile, Stéphanie, Laure et Delphine courageuses lavandières, avec mention spéciale pour celle qui a repris un rôle au déhotté, parfaite comme toujours – elle se reconnaîtra. Merci à Isabelle, Lili, Bernadette, Ginette, Ana, Martine, Christine, Laurence, Manu, Jean-Claude, Jean-Marc, Aline, Viriginie et Tiphaine, dames patronnesses d’un soir, scieur de toujours et nostalgique des batailles d’antan (« mais, mon colon, celle que je préfère, c’est la guerre de 14-18 »). Merci à Marco, Romain, Mathieu et Paquito, une scène pas facile dans des circonstances douloureuses. Merci à Laurence, Philippe, Antoine, Pascal, Matéo, Clara et Léo qui durent faire croire à la présence d’un authentique python sur leur scène et supporter la profération du mot « couilles » plusieurs centaines de fois dans la journée ; honneurs leur soient rendus. Merci à Philippe, Marielle, Isabelle, Anne, Valérie, Delphine, Claude, Marie-Jo, Galène, Clara, Camille, Aurore et Louis pour leur aventureuse exploration du monde du paranormal. Merci à Jean-Claude et Rémi qui burent, burent, burent toute la sainte journée sous un soleil de plomb. Merci à Johanne, Jean, Christelle et Caroline : ils gagnent un alambic de poche à retirer chez Goyard avant le 12 juin 2014. Merci à Martine, Daniel et leur petite-fille, patrons de café, poétesse, tourneur de manivelle et chanteuse en herbe. Merci à Jacques, que l’Éducation Nationale à coup sûr regrette de n’avoir pas compté dans ses rangs. Merci à Frédéric, Flavien et Johan, fiers piliers d’un bistrot éphémère. Merci à Raymond et Yves-Marie qui ont su révolutionner le jeu de dames, si ennuyeux. Merci à Olaf et Christian qui n’en sont pas venus aux mains en dépit d’une opposition toute fictive sur le sens de l’engagement. Merci à Cathia, Annie, Annick et Francine pour cette « Heure du thé » amère. Merci à Philippe et Audrey pour leur remake de « La vierge contre le goret ». Merci à Ingrid, Gaëlle, Christine, Marion et Caroline de nous avoir donné quelques idées pratiques pour calmer les ardeurs des machistes de tout poil.

Mater le notaire libidineux

Merci à Françoise, Jean-Jacques, Ana et Valentin (ainsi qu’à tous les enfants qui braillaient pour la plus grande gloire de la Patrie), en particulier à Ana qui, au milieu du très mauvais temps, s’est montrée aussi brave qu’il était souhaitable et à Françoise qui a connu le pire et ne pourra désormais connaître que le meilleur. Merci à Nicole, Isabelle, Margot, Eva, Manon, Gaspard et Victor – quand est-ce que vous ouvrez votre épicerie pour de vrai ? Merci à Manon et Édouard qui rendirent un hommage tout en finesse à Marie-Antoinette et, disons-le, déchirèrent grave leur race. Merci à Matteo et Luna, à la ville comme à la scène, insupportables et excellents. Merci à Alex, Lou, Laure et Marc : Guignol revenu d’entre les morts, ça valait le coup. Merci à Axel, Fanny, Pascale, Maryse, Chantal, Yohan, Lætitia, Pauline, Léo, Marie, Nathalie, Patrice et Romane : ça valait 4 étoiles, au minimum.

Léo

Léo

Merci au Comité des Fêtes de Vandières pour son travail tout entier. Merci à la commune de Vandières pour son accueil et pour avoir joué le jeu. Merci à Jean-François Desrousseaux de nous avoir pour quelques heures ouvert les portes de son magnifique jardin. Merci au Club des Loisirs Créatifs de Vandières pour les banderoles et les cocardes.

Merci à Thierry pour les fleurs innombrables. Merci à Titi et Marco pour les jeux, les peintures, les couleurs. Merci à Nicolas pour son coup de main de titan. Merci à Nino – son bourguignon marque définitivement une étape cruciale dans l’histoire de la gastronomie. Merci à Geneviève qui a battu le record du monde de confection de tartes aux fruits avec l’aide d’Éloi, qu’il faut remercier aussi pour ses photos magnifiques. Merci à Marie de Reims d’avoir bravé son lumbago tout au long de ce samedi et jusqu’à très tard. Merci à Marie de Châtillons pour son courage face à trente kilogrammes de pommes de terre. Merci à Viviane, venue du grand Nord et efficace en Diable. Merci à Odile, redoutable à la vaisselle. Merci à Rémi et Annick pour leur coup de main du dimanche (merci, merci, merci !) Merci à Lou d’avoir chanté avec talent et grâce des trucs improbables d’avant-guerre et merci à Françoise Danger et son orchestre. Merci à José pour le cheval et la charette. Merci aux enfants de l’école de Venteuil et à leur instituteur Olivier. Merci, pour leurs costumes, à la maman de Laurence de Louvois et à Estelle de Venteuil. Merci à Aurélie de Pierry pour son aide précieuse sur la collusion entre l’Allemagne et les maisons de champagne. Merci à la distillerie Goyard pour l’alambic qu’elle a confié à nos soins. Merci à Édith, Jeannine et Manon qui ont beaucoup, beaucoup sué pour la plus grande gloire du Seigneur en cette journée du 7 juin de l’an de grâce 2014.

Édith

Édith

Et un immense MERCI à Nathalie de Tincourt
pour son soutien de tous les jours, son amitié et ses photos.

On en oublie ? C’est sûr.
Qu’ils nous pardonnent et merci à eux.

***

Le Diable à 4 Pattes

(Page spectacle : Le Bal des Conscrits)

 
Mentions légales
©2012-2018 — DA4P — Sébastien Weber
Administration | OC-Da4p | Webmail